La Bourse de Casablanca peine à attirer les PME

0
Karim Hajji, DG de la Bourse de Casablanca.
Le Directeur général de la Bourse de Casablanca avait placé la barre très haut en 2016 lorsqu’il projetait d’attirer 70 PME à la cote. Trois ans plus tard, la stratégie PME semble avoir montré ses limites. Karim Hajji fixe désormais l’objectif à deux petites entreprises à la cote en 2019. Pour rappel, deux PME (Mutandis et Immorente Invest) se sont introduites à la BVC en 2018, mettant fin à une longue diète.. Ainsi, en dépit


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis