Eurobonds subsahariens: accalmie en 2019

0
les 18 États d’Afrique Subsaharienne notés par S&P lèveront l’équivalent de 55 milliards de dollars américains à long terme en 2019. Ce montant publié par l’agence de notation le 21 février représente une diminution de 15% par rapport à 2018, une année record où les pays notés avaient émis 17,06 milliards de dollars d’eurobonds, soit le double de 2017. En 2019, les trois gros emprunteurs de la région, à savoir le Nigeria, l’Angola et l’Afrique


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis