Centrafrique : Orange poursuivra ses investissements

0

La multinationale française annonce l’accroissement de ses investissements en Centrafrique en vue de renforcer son leadership dans le secteur de la téléphonie mobile.

Achille Mbog Pibasso, Douala

A l’instar de la plupart des pays subsahariens, le secteur des télécommunications connaît un boom en République centrafricaine, avec pas moins de quatre opérateurs de téléphonie mobile. Malgré le sabotage des installations par des bandes armées qui écument ce vaste territoire moyennement peuplé, des sociétés de télécommunications sont attirées par ce marché en pleine expansion. 

Le directeur Afrique Moyen Orient du groupe Orange, Alioune Diagne, en visite en Centrafrique a réitéré au président de la République, Faustin Archange Touadéra la détermination de la multinationale française, de poursuivre des investissements dans le pays. Il en est du partenariat que cette société de téléphonie mobile compte établir avec le gouvernement pour le développement du numérique dans le pays. Parmi les sujets abordés, il y a la mise en place d’un cadre fiscal règlementaire renforcé susceptible de favoriser leur investissement en Centrafrique.

Présent dans le pays depuis 11 ans, le groupe Orange a investi plus de 90 milliards de FCFA en Centrafrique et couvre une vingtaine de villes où cette entreprise a déployé  l’internet 3G+.

En tout état de cause, a rappelé ce responsable du groupe français, « Orange entend se positionner comme le partenaire privilégié du gouvernement pour réduire la fracture numérique en Centrafrique ». Même si le montant des investissements futur n’a pas été annoncé, le déploiement en cours présage « d’importants investissements avec l’option d’étendre le réseau à d’autres localités du pays ».

Selon des sources internes, « Orange Centrafrique dispose d’un meilleur réseau de communication », ce qui l’amène à avoir plus de clients que les autres sociétés de téléphonie installées dans le pays, à savoir Azur, Moov et Telecel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here