La Mauritanie félicitée pour avoir ratifié la ZLECA

0

Lors d’une audience avec le président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, tenue le 29 janvier à Nouakchott, la secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, a félicité la Mauritanie pour avoir ratifié l’accord de libre-échange pour le continent africain (AfCFTA ou encore ZLECA en français), un projet majeur pour le développement économique de la région. La Mauritanie est l’un des premiers pays à signer les documents de l’AfCFTA, ce qui montre que son président et son gouvernement sont convaincus de l’importance de l’intégration régionale, a déclaré Songwe.


Les entretiens avec le Président Ould Abdel Aziz ont notamment porté sur les choix stratégiques concernant les activités de la CEA en Mauritanie et sa coopération avec ce pays dans le cadre de son rôle d’appui au développement de l’Afrique. Au cours de sa visite, la secrétaire exécutive de la CEA a rencontré plusieurs ministres, dont le Premier ministre Mohamed Salem Ould El Bechir, le ministre des Affaires étrangères Ismaël Ould Cheikh Ahmed, le ministre de l’Economie et des Finances Moctar Ould Diay et le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme Khadijetou Mbareck.



Les sujets abordés ont porté sur l’utilisation de mécanismes d’investissement de financement innovants pour renforcer des secteurs clés tels que l’énergie ou les mines; l’utilisation des TIC pour rationaliser les processus administratifs afin d’améliorer le classement Doing Business au niveau national, ainsi que l’amélioration de l’analyse des finances publiques et de la dette pour consolider les politiques macroéconomique et budgétaire du pays.

Parmi les autres sujets abordés, on notera l’emploi, la diversification économique, la mise en place d’un système national d’identification numérique pour une meilleure inclusion sociale et la répartition des bénéfices de la croissance conformément aux objectifs de développement durable, ainsi que la mise en œuvre du Fonds de promotion des femmes africaines lancé par la CEA en 2018 en faveur de des femmes mauritaniennes.


Ces opportunités de coopération s’ajoutent aux projets en cours de la CEA en Mauritanie, notamment la refonte du PIB conformément à SCN 2008, l’appui à la rédaction du premier Examen volontaire national et la réalisation prochaine d’une étude de la compétitivité dans le cadre de la stratégie de la CEA et soutien à la mise en œuvre de l’AfCFTA. Songwe a également rencontré l’équipe de pays des Nations Unies et discuté des options permettant d’améliorer la coordination des projets des Nations Unies en Mauritanie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here