Côte d’Ivoire : un excédent de 90 milliards FCFA pour la CNPS en 2018

0
Charles Kouassi, DG de la CNPS

La CNPS, l’institution de prévoyance sociale dédiée au secteur privé ivoirien multiplie les performances. Fin 2018, l’institution a réalisé un résultat net de « plus de 90 milliards FCFA », soit 137,2 millions d’euros, a indiqué ce 18 janvier Charles Kouassi, son directeur général. Un résultat qui a doublé en 5 ans ; il était de 45 milliards FCFA fin 2014.

Une performance tirée notamment par la hausse des recouvrements des cotisations sociales qui sont passées de 186 milliards à 257 milliards FCFA sur la période, en raison notamment des réformes engagées en 2012 qui ont permis de relever l’âge de départ à la retraite et le niveau des cotisations sociales.

Par ailleurs, l’institution dispose d’un « portefeuille monétaire et financier » évalué à « 380 milliards FCFA » (un peu plus de 579 millions d’euros) en 2018 contre 82 milliards FCFA en 2014.

Auréolée d’une telle surface financière, la CNPS est désormais un des investisseurs les plus courus de la capitale ivoirienne. Elle a multiplié à cet effet les investissements dans l’immobilier et l’hôtellerie et est entrée ces dernières années au capital de plusieurs sociétés, entre autres Ecobank Côte d’Ivoire, SIB, Eranove, Amethis, Afric Invest etc.

Avec plus de 700 000 assurés sociaux, la CNPS a en projet d’élargir son dispositif de sécurité sociale. Il est question de la mise en place d’un régime de retraite complémentaire par capitalisation pour les salariés du privé, d’un régime de prévoyance et de retraite pour les travailleurs indépendants (secteur formel et informel).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here