Côte d’Ivoire : solide leader du marché, Société Générale dévoile sa stratégie

0

Société générale reste un solide leader à la tête du marché bancaire ivoirien qui continue de grappiller de nouvelles parts de marché. L’ex SGBCI (désormais Société générale Côte d’Ivoire) a dévoilé son plan stratégique pour les 3 prochaines années au cours d’une conférence bilan ce 8 janvier dernier.

Société générale Côte d’Ivoire consolide son leadership sur le marché bancaire ivoirien. En juillet dernier, l’établissement représentait 19,1% de part de marché (en emploi et ressource) dans un secteur bancaire ivoirien particulièrement concurrentiel qui compte plus d’une vingtaine d’établissements.

Une bonne performance pour la première banque du groupe Société générale en Afrique qui achève une année 2018 riche en distinctions. L’établissement, qui revendique un portefeuille de 400 000 clients dont près de 3 200 entreprises,  a notamment été élu « Meilleure banque de Côte d’Ivoire » par Euromoney en Juillet 2018

Pour ses dirigeants, l’ambition est d’aller plus loin et d’ « embrasser pleinement la vision » du groupe Société générale d’où notamment le changement d’appellation, mais également de s’approprier sa vision stratégique « Transform to Grow ». Une stratégie axée notamment autour du client et de la transformation digitale.

Société générale Côte d’Ivoire qui compte 73 agences dans le pays, soit le deuxième plus important réseau bancaire, annonce qu’elle poursuivra expansion géographique (2 nouvelles agences vont ouvrir ce mois de janvier) et sa transformation numérique qui vise à « la modernisation, la dématérialisation et la digitalisation de ses canaux de contact ».

L’établissement prévoit  ainsi l’accroissement de ses « Espaces libre- service », des automates qui permettent de « réaliser des opérations (remise de chèque, etc.) en toute autonomie en agence », ou encore lancement d’« Agences mobiles » qui consistera à « déplacer la banque vers le client ».

Des services qui viendrons s’ajouter à des produits tels « Connect » la plateforme qui permet d’« effectuer des opérations basiques en ligne sans se déplacer en agence » ou encore au porte-monnaie électronique multi transactionnel  YUP qui est  accessible aux populations non bancarisées et qui compte déjà 120 000 clients moins de 2 ans après son lancement.

« La Maison de la PME »

Le PME seront également partie intégrante de cette stratégie. Société générale Côte d’Ivoire qui octroie en moyenne 150 milliards FCFA chaque année à cette catégorie d’entreprises, entend « développer et amplifier » son accompagnement « à travers plus de facilité aux crédits, le développement d’offres de Trade Finance adaptés et la mise en place de plateforme d’échanges ».

Sur ce dernier volet le projet de la « Maison de la PME » est à l’étude et devrait voir le jour prochainement. « L’idée c’est d’agréger un certain nombre d’acteurs qui sont déjà parties prenantes du développement de l’activité des PME en Côte d’Ivoire. Ce sera des intervenants (…) qui offriront en un même lieu les différentes expertises dont la PME a besoin et pas uniquement du financement », a expliqué à Financial Afrik Aymeric Villebrun, directeur général de Société Générale Côte d’Ivoire.

La banque se veut par ailleurs un acteur engagé socialement. Il lancera cette année le « Graduate Programme » qui vise à l’encadrement et à l’insertion professionnelle de jeunes diplômés en plus d’autres initiatives sociale au profit de la petite enfance et de la santé.

Au final, l’objectif visé est de poursuivre sur la lancée d’« une croissance rentable et durable » selon Aymeric Villebrun. Société générale Côte d’Ivoire ambitionne en effet réaliser de nouveaux profits records après avoir engrangé 39,6 milliards FCFA en 2017 contre 34,5 milliards à la fin de l’exercice 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here