Cameroun : vers un nouveau prêt de la BADEA au profit de la société cotonnière

1
Sidi Ould Tah, dircteur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA)

Par Cédric T.

Le président camerounais Paul Biya a autorisé son ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, à contracter auprès de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea), un emprunt de 6 milliards de F CFA pour le projet d’accroissement des capacités des usines de la Société de développement du coton (Sodecoton).

Selon les informations, l’enveloppe devra permettre l’acquisition des intrants agricoles, des graines de coton et de soja de bonne qualité. L’institution arabe s’était déjà engagée à mettre à disposition du pays, un financement de 25 millions de dollars (soit environ 15 milliards de F CFA) destiné à financer les activités du fleuron agro-industriel des trois régions septentrionales du Cameroun.

Mise en place depuis en 1974 pour gérer la filière coton, la Sodecoton a affiché un résultat net pour 2017, s’établissant à 4,3 milliards de F CFA. Toutefois, à en croire Mohamadou Bayero Bounou, son directeur général, «la situation de cette entreprise n’est pas totalement expurgée de la fragilité que le moindre élément perturbateur, endogène ou exogène, pourrait mettre à mal ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here