L’assureur Jean Kacou Diagou, guest-star de l’institut Ifage

0
Le président Jean Kacou Diagou, troisième à partir de la gauche, aux côtés de Mandaw Kanji, DG d’Ifage et, tout à gauche, Mohamed Mostafa Noba, PDG de Sunu Sénégal et président de la Fédération sénégalaise des compagnies d’assurance.

L’événement a eu  lieu le 21 décembre à l’hôtel Pullman de Dakar.

Pour son dixième anniversaire, l’Institut Interafricain de Formation en Assurance (IFAGE) avait pour invité spécial Jean Kacou Diagou. L’assureur ivoirien, parrain de la dernière promotion, a présidé la deuxième cérémonie de remise des diplômes et la sortie de la première promotion de licence en actuariat. L’occasion pour le monument de l’assurance de prodiguer de précieux conseils aux lauréats, leur demandant de prendre des risques et d’entreprendre.

Entreprendre c’est prendre des risques

Dans son adresse, le PDG de l’institut, Mandaw Kanji, est revenu sur l’histoire de l’école. «J’ai encore en mémoire ces regards dubitatifs, ces silences tempétueux que l’on a affichés lorsque nous avons émis l’idée de créer le premier établissement privé d’enseignement supérieur spécialisé en assurance et en actuariat dans les Etats membres de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA) et en Afrique francophone. En toute bonne foi, chacun à sa façon, nous prévenait du risque et de la difficulté de la tâche.».

90% des lauréats insérés…

Dix ans plus tard, les résultats sont probants. « De sa création en 2008 à nos jours, 116 étudiants sont diplômés de l’institut dont  70 vont recevoir leur parchemin aujourd’hui», poursuit M. Kanji, estimant que près de 90% des diplômés de l’établissement sont, à ce jour, insérés dans le milieu professionnel, grâce à l’amélioration continue de la qualité de la formation résultant de la « fertilisation croisée » que «nous avons su mettre en œuvre en associant les Directeurs Généraux des compagnies et des universitaires à l’élaboration et à l’application de nos programmes enseignements».

Et monsieur Kanji de souligner la symbolique de la présence du parrain. «Si votre parrain a réussi  là où c’était certainement moins évident, il n’y a pas de raison que vous ne réussissiez pas. Votre parrain, l’ivoirien Jean Kacou DIAGOU, n’est pas juste le Président du premier Groupe d’Assurance et de Banque dans l’espace regroupant les Etats membres de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurance ou zone CIMA, qui  force le respect et l’admiration mais il est également un baliseur de routes, pour ceux qui ont suivi l’évolution du secteur des assurances dans la zone CIMA et en Afrique.».

Parcours d’un parrain

Jean Kacou Diagou aux côtés de Rokhaya Kanji, DG d’Ifage.

C’est en 1995, après avoir participé aux négociations sur la mise en place d’une législation commune sur les assurances dans la sous-région et co-écrit le code des assurances, qu’il a eu l’intuition qu’une place existe pour un opérateur purement africain et transnational de l’assurance.

C’est alors qu’il fonda la Nouvelle Société Interafricaine d’Assurances (NSIA). Après avoir absorbé les Assurances Générales de Côte d’Ivoire (AGCI) une filiale française des ex-Assurances Générales de France (AGF), NSIA est, aujourd’hui, forte de 32 sociétés plus (+) une Fondation et elle est présente dans douze pays du continent tant en zones francophone et anglophone qu’en zone lusophone.

En 2006, il mène les négociations qui aboutissent au rachat par son groupe, NSIA PARTICIPATIONS, de la BIAO-CI, la plus ancienne banque de Côte d’Ivoire, se positionnant ainsi comme un précurseur de la banque-assurance en Afrique.

En 2017, le Groupe NSIA rachète les filiales francophones de Diamond Bank. Le pôle Banque passe ainsi de deux (2) à cinq (5) banques en Afrique de l’Ouest.

Au plan national, M. Jean Kacou DIAGOU a été à la tête de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), le patronat ivoirien d’Avril 2005 à Décembre 2016.

Au plan international, il a présidé :

– la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF), de 1990 à 1996 ; cette association regroupe toutes les entreprises d’assurance opérant 28 pays africains et le BAHREIN ;

– l’Organisation des Assurances Africaines (OAA) de mai 2001 à mai 2002. L’Oaa est une organisation continentale regroupant aussi bien les entreprises d’assurances ou de réassurance que les autorités de régulation du secteur des assurances

– enfin, la Fédération des Organisations Patronales d’Afrique de l’Ouest de 2010 à 2017.

Et M . Kanji de rendre  un vibrant hommage à Mme DIAGOU qui est présente parmi nous, car à côté d’un Grand Homme, il y a toujours une Grande Dame. 

«J’ai fait ce focus sur votre parrain parce que je considère que ce parcours, tout aussi riche que brillant et exceptionnel, mérite d’être exposé à la face du monde pour servir de modèle à nos lauréats mais également à toute la jeunesse africaine. J’espère que vous saurez être ses dignes filleuls.», lance M. Kanji à l’adresse des étudiants

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here