Sénégal : Macky Sall s’en prend aux sociétés de cimenteries

0

Par Valérie K.

C’est depuis Paris que le président sénégalais Macky Sall a annoncé, le 18 décembre 2018, sa décision de mettre un terme à l’exonération fiscale accordée depuis plusieurs années aux cimenteries installées dans le pays.

« Il faut qu’elles payent les taxes », a-t-il indiqué lors de la seconde journée de mobilisation de fonds pour le financement de la 2ème  phase de son Plan Sénégal Emergent (PSE).

« Les exonérations peuvent se comprendre quand on est dans une phase d’exploration. Par exemple, pour les compagnies minières, pétrolières ou gazières qui font de l’exploration qui est un risque de perdre beaucoup d’argent », a expliqué Mankeur Ndiaye, le président du Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Cn-ITIE), soutenant l’annonce faite par Macky Sall. Toutefois, a-t-il souligné, « quand on est en phase d’exploitation, là on doit commencer à payer des taxes».

Selon le rapport 2017 de l’ITIE, plus de 10 milliards de F CFA de taxes ont été versées par les industries de cimenteries, principalement deux ou trois.

A noter que le président sénégalais a également pris soin de demander une baisse des prix appliqués par les fournisseurs d’accès à Internet, puis à la société Orange de faire d’avantage de places aux petits fournisseurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here