La Côte d’Ivoire va lancer deux centrales thermiques d’un capacité de 643 MW

0

 La Côte d’Ivoire se préparer à lancer deux nouvelles centrales thermiques de 644 MW pour un investissement global de près de 474 milliards FCFA, soit 722,6 millions d’euros, a annoncé le gouvernement ce 18 décembre. Il s’agit de deux infrastructures à cycle combiné qui seront construites par les opérateurs des centrales d’AZITO et CIPREL dans le cadre de l’extension de leur capacité de production.

 La centrale d’AZITO va ainsi entamer la 4ème phase de son développement avec une capacité additionnelle de 253 MW prévue sur son installation de Yopougon à Abidjan. La centrale sera dotée d’une nouvelle turbine à gaz de 179 MW et d’une turbine à vapeur de 74 MW pour un coût de  225,8 milliards FCFA, soit 344,2 millions d’euros.

 Au niveau de la CIPREL, la nouvelle centrale dite « CIPREL 5 » prévue à Jacqueville (à une soixantaine de kilomètre d’Abidjan) sera équipée d’une turbine à gaz de 260 MW et d’une turbine à vapeur de 130 MW, soit une capacité additionnelle de 390 MW. Le tout pour un investissement de 247,9 milliards FCFA, soit environ 378 millions d’euros. Et une fois l’unité opérationnelle, CIPREL qui dispose de 556 MW installés, développera en tout 946 MW de capacité.

 Les deux projets seront lancés au premier trimestre 2019 et pour une livraison prévue au troisième trimestre 2021, a indiqué le gouvernement.

La Côte d’Ivoire qui dispose d’un peu plus de 2 200 MW de capacité dont environ les deux tiers proviennent de ses centrales thermiques, s’est également lancé dans les énergies renouvelables. Le pays a en projet des centrales solaires, des centrales à biomasse ainsi que des centrales hydroélectriques. L’ambition du pays est de passer à 4 000 MW en 2020 et 6 000 MW en 2030.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here