La Côte d’Ivoire réclame 9 milliards d’euros d’œuvres d’art aux musées occidentaux

0

La Côte d’Ivoire estime à « environ 20 000 » le nombre de ses objets d’art dans les musées dans le monde, notamment en Occident, a indiqué ce 12 décembre le gouvernement. Le pays a répertorié « au moins 50 en Europe et en Amérique», en dehors des collections privées qui détiennent ces biens culturels dont la valeur est estimée à 6 000 milliards FCFA, soit un 9,2 milliards d’euros.

Abidjan qui évoque des « œuvres d’art irrégulièrement détenus » entend réclamer leur retour dans le cadre du processus mis en place avec l’UNESCO et la branche africaine du Conseil International des Musées (AFRICOM). Aussi, le pays a-t-il mandaté deux médiateurs et conciliateurs afin d’engager les négociations pour son compte et dressé une première liste de 148 objets d’art à restituer.

Un musée international à construire

Toutefois alors que les conditions de retour et d’accueil de ces objets fait débat à l’international, la Côte d’Ivoire assure prendre les dispositions nécessaires ; le Musée des Civilisations d’Abidjan, le plus important du pays, a été réhabilité. Mais mieux, le gouvernement ivoirien annonce la construction d’un « musée de stature internationale » et 12 musées à l’intérieur du pays afin de « créer un cadre favorable à la conservation, à la gestion et à la sécurisation des œuvres d’art ivoiriennes qui seront restituées ».

La Côte d’Ivoire à l’image des autres pays africains veut donc se réapproprier son patrimoine historique avec le retour de ces œuvres dont la valeur est en réalité inestimable. Mais au-delà, c’est tout une économie culturelle dont devraient bénéficier ces Etats avec le développement du tourisme culturel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here