la France octroie une aide budgétaire de 50 millions d’euros au Tchad

0

Par Valerie K.

Le ministre Tchadien des finances et du budget, Allali Mahamat Abakar, et l’Ambassadeur de France au Tchad, Philippe Lacoste, ont signé jeudi 6 décembre à N’Djaména, deux conventions de financement d’un montant total de 50 millions d’euros. Cette aide s’inscrit dans le cadre du programme économique et financier engagé en 2016 entre les deux pays.

Selon M. Lacoste, la première convention porte sur un don de 10 millions d’euros qui « sera entièrement affecté au secteur de la santé. Il s’agira d’assurer les dotations budgétaires des principaux hôpitaux du pays et du Centre National de Transfusion Sanguine, ainsi que de financer trois des principaux programmes sanitaires prioritaires du pays, à la lutte contre le VIH/SIDA et à la vaccination ».

La deuxième convention concerne un prêt de 40 millions d’euros, sur une durée de 20 ans, dont 5 ans de différé d’amortissement et à un taux d’intérêt concessionnel, a-t-il ajouté. Il sera versé intégralement par l’AFD au budget de l’Etat tchadien, et « est affecté au paiement de la solde nette des fonctionnaires civils du mois de décembre (pour 30 M€ environ) et des pensions et retraites, à hauteur du reliquat (soit 10 M€ environ) correspondant à plus de 3 mois de prise en charge ».

Institution financière publique chargée de mettre en œuvre la politique de développement de la France, l’Agence française de développement (AFD) a consacré, en 2017, 10,4 milliards d’euros au financement de projets dans des pays en développement, émergents, et en faveur de l’Outre-mer français. Un engagement en hausse de 10% par rapport à 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here