Le FMI approuve un décaissement immédiat de 22 millions de dollars au Bénin

0
Christine Lagarde et Patrice Talon à la présidence du Bénin, le 11 décembre 2017, quelques mois après l‘approbation du programme triennal par le Conseil d’administration pour environ 152 millions de dollars.

Réuni jeudi 6 décembre, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a autorisé un décaissement immédiat de 22 millions de dollars au Bénin, après le troisième examen de l’accord appuyé au titre de la facilité de crédit élargie (FEC). La décision fait suite à un accord préliminaire trouvé entre les deux parties début novembre 2018.

D’après un communiqué publié ce vendredi, ce montant porte à environ 88,1 millions de dollars, le total des décaissements au titre de l’accord triennal (d’un montant total de 154,2 millions de dollars) approuvé en avril 2017, et qui vise à soutenir le programme de réformes économiques et financières du pays, à relever le niveau de vie et à préserver la stabilité macroéconomique.

« En achevant cet examen, le Conseil a également approuvé la demande du Bénin d’établir une conditionnalité du programme pour 2019 et a accordé une dérogation concernant le non-respect du critère de réalisation continu relatif à la non-accumulation de nouveaux arriérés intérieurs », indique le FMI.

Mais l’institution conclue sur une note positive la performance du pays dans le cadre de ce programme : une situation budgétaire nettement améliorée, une croissance qui se poursuit avec de perspectives économiques favorables à moyen terme, le maintien du déficit budgétaire en dessous de 3% du PIB en 2019, un projet de budget pour 2019 qui respecte le critère de déficit de l’UEMOA, et qui « prévoit un effort ambitieux de mobilisation des recettes fiscales ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here