Le groupe BCP met en compétition les fintech du monde autour de ses problématiques métiers

0

Le groupe marocain Banque centrale populaire a lancé ce 23 novembre à Abidjan la première édition de Finctech Challenge, un programme mondiale de mise en compétition de startups autour de ses problématiques métiers.

L’enjeu pour le groupe et ses filiales africaines est de dénicher des idées novatrices à même d’apporter des solutions concrètes à un certain nombre de « défis prioritaires » en vue d’aller plus loin dans leur transformation digitale.

Cinq challenges ont à cet effet été lancés aux startups africaines et du monde entier autour de l’amélioration du contenu numérique du groupe avec en ligne de mire l’optimisation de l’expérience client, à savoir réinventer l’interaction client/Banque, faire de la banque le compagnon financier des clients, créer des services non bancaires à forte valeur ajoutée, faciliter l’accès aux services bancaires hors circuits habituels et enfin faciliter et structurer la gestion des données clients.

Intervenant dans une vidéo au cours de la cérémonie, Kamal Mokdad, le directeur général chargé de l’international de BCP a indiqué qu’il s’agit de besoins « concrets et précis » issus « de réflexions  collectives des collaborateurs du groupe afin de définir les sujets clés qui impactent l’expérience des clients ».

Les startups sont donc appelées à proposer leurs solutions les plus innovantes répondant à l’un ou l’autre de ces challenges. Au terme de la date limite de dépôt des dossiers (sur le site www.bcpfintech.com) fixée ce 23 décembre, 30 startups seront sélectionnées et invitées à prendre part à des bootcamp à Casablanca et à Abidjan. A l’issue de ces camps de coaching, un jury annoncera, courant février 2019, les 6 lauréats ayant le mieux répondues aux attentes du groupe.

« La Fintech Challenge vise à identifier les startups les plus prometteuses du domaine afin de co-construire des solutions aux problématiques clés du secteur bancaire et répondre aux besoins des clients en vu d’une qualité de service irréprochable » a expliqué Habib Koné, directeur général de ABI (Atlantic Business International), la holding à la tête des filiales africaines du groupe.

Les startups finalement retenues travailleront avec les équipes du groupes afin d’affiner leurs solutions et les implémenter au sein du groupe. Et le début du déploiement pilote des solutions au sein du groupe est prévu à compter de la fin du premier trimestre 2019.

Pour la BCP, ce programme ouvrira à ces pépites du numérique des opportunités de marché; elles bénéficieront notamment de l’expertise du groupe, de contrats de collaboration et auront accès à un large écosystème de partenaires en plus de bénéficier d’un programme d’accélération.

Présent dans 27 pays dont 14 en Afrique, le groupe BCP est aujourd’hui le 6ème plus grand groupe bancaire du continent africain de par ses fonds propres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here