Pourquoi HSBC et UBS ont quitté le Nigeria

0
Dans une note datant de juillet dernier publiée en même temps qu'un rapport analogue  de The Economist, HSBC avait déclaré qu'un second mandat du président Muhammadu Buhari (donné perdant par la banque)  poursuivrait la stagnation économique du pays.

La grosse amende de 8,1 milliards de dollars  imposée à l’opérateur MTN en août dernier  aurait-elle érodé la confiance des investisseurs envers le Nigeria?  C’est ce qui transparaît dans le départ conjoint de HSBC et UBS. Ces deux institutions ont quitté le pays sur la pointe des pieds.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Membre Premium
   
Enregistrement d'un nouveau membre
*Champ requis