BGFI Bank et e-Doley devant le tribunal de commerce de Paris

0
Le fondateur de e-Doley, Ernest Akendengue Tewelyo, se pose volontiers en David.

BGFI Bank Holding Corporation et e-Doley se confrontent le 29 novembre prochain  à 11 heures devant le tribunal de commerce de Paris.

La Fintech assigne la banque panafricaine qu’elle accuse d’avoir exploité sa «technologie brevetée»sans son accord pour lancer des services de mobile paiement.  Le litige porte précisément sur le service  «e-DoleyCash by BGFIBank». 

Le fondateur de e-Doley, Ernest Akendengue Tewelyo,  y voit une exploitation d’une de ses solutions et réclame plus de 4,5 milliards de francs (7 millions d’euros) de réparation à BGFIBank, au titre du préjudice moral et financier.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis