Les experts du CIE en quête de la bonne formule du développement

0

Le Comité Intergouvernemental d’Experts (CIE) tient du 30 octobre au 02 novembre 2018 à Tunis, sa 33ème session au cours de laquelle les participants vont se pencher sur le développement structurel de l’Afrique du nord, et du continent tout entier.

Axée sur le thème : « la révolution des données en Afrique du Nord afin de mettre les données au service de la transformation structurelle », la rencontre permettra également aux acteurs d’aborder d’autres questions liées au développement. Ils vont essentiellement échanger sur la révolution des donnés (big data, numérique,…) afin qu’elles puissent aider à prendre les bonnes décisions de politiques publiques.

Cette initiative a pour objectif principal, conformément à l’agenda de 2030 des Nations Unies des Objectifs de développement durable et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, de trouver des innovations et alternatives qui permettront à l’Afrique du nord d’assoir un développement durable.

Composé de représentants de sept pays (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie), le CIE se réunit annuellement pour examiner et échanger sur les conditions économiques et sociales de développement en Afrique du Nord mais également d’évaluer les plans de développement misent en œuvre dans cette région.

Entre défi et enjeu

Lors de la cérémonie d’ouverture, Lilia Hachem Nass, directrice du Bureau de la CEA en Afrique du Nord, a laissé entendre que l’Afrique a un grand défi sur le plan du développement durable. Dans un contexte de « guerre commerciale », affectant les performances économiques mondiales, l’Afrique se doit de trouver des solutions pour ne pas être victime de ce nouveau phénomène de protectionnisme, a-t-elle souligné.

Évoquant la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECA), riche de 1,2 milliard de personnes et un PIB de 2 500 milliards de dollars, le président de l’Union tunisienne de l’industrie du commerce et de l’artisanat (UTICA), Samir Majoul, a souligné qu’elle constituera un véritable enjeu de  développement stratégique régionale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here