Maroc : légère hausse des virements interbancaires en 2017

0
Les virements interbancaires représentent 51% du volume global des ordres de paiement réglés par le système, selon le dernier rapport annuel de Bank Al-Maghrib sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et les initiatives d’inclusion financière.

Les virements interbancaires ont enregistré, au Maroc, une légère hausse de près de 2% passant de 94 012 ordres en 2016 à 95 860 en 2017, selon le dernier rapport annuel de Bank Al-Maghrib sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et les initiatives d’inclusion financière du pays.

Ils représentent ainsi 51% du volume global des ordres de paiement réglés par le Système des règlements bruts du Maroc (SRBM), avec une hausse de valeur de 62% en 2017 par rapport à 2016 (plus de 330 milliards de dollars, contre environ 203 milliards).

Quant aux virements pour compte de la clientèle, le rapport de l’autorité de régulation et de surveillance des infrastructures de marchés financiers et des moyens de paiement indique une progression continue depuis plusieurs années. Pour 2017, ils ont « enregistré une hausse de plus de 13%, passant de 81 029 ordres en 2016 à 91 921 en 2017. Leur valeur globale a enregistré une hausse de 8%, s’établissant à 1 411 milliards de dirhams en 2017? contre 1 305 milliards de dirhams en 2016 ».

A noter que le SRBM a permis le traitement agrégé de 187 781 ordres de virement, en hausse de 7,28% par rapport à l’exercice précédent. « La valeur globale de ces ordres a augmenté de 40,67%, passant de 3 226 milliards de dirhams en 2016 à 4 539 milliards de dirhams en 2017 », selon la banque centrale marocaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here