Guinée : les banques menacent d’aller en grève

0

La hausse du prix du litre du carburant à la pompe en juillet dernier est en train d’éroder le pouvoir d’achat des travailleurs du secteur bancaire et des microfinances. C’est ce qu’a laissé entendre le leader de la fédération syndicale autonome des banques et microfinances de Guinée (FESABAG) qui, à l’issue d’une assemblée générale ce mardi 9 octobre 2018, a déposé sur la table de l’association professionnelle des banques (APB), un préavis de grève générale illimitée.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Membre Premium

7 − 5 =

   
Enregistrement d'un nouveau membre
*Champ requis