Niger : supprimée en 2018, la taxe sur les appels internationaux signe son retour

0
Le Niger rétablit, dès 2019, la taxe sur les appels internationaux supprimée depuis quelques mois, selon le projet de budget adopté par l’exécutif.
Il s’agit d’une réponse du gouvernement dont le ministre des finances, Hassoumi Massoudou, constate que les engagements auxquels les sociétés de téléphonie « ont souscrits, n’ont pas été entièrement honorés ». Elles avaient notamment, au titre de l’année 2018, promis faire des investissements en vue d’améliorer la couverture et la qualité de leurs services.
Estimée entre 50 et 88 F CFA par minute de communication sur les appels internationaux entrants, cette taxe avait rapporté environ 20 milliards à l’Etat nigérien. Sa suppression avait été condamnée par l’opposition, qui y trouvait « un cadeau fiscal injustifié ».
Le marché des télécommunications au Niger compte quatre (4) opérateurs titulaires de licence d’établissement et d’exploitation des réseaux et services de télécommunications ouverts au public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here