Francophonie: tirs groupés contre la rwandaise Louise Mushikiwabo

0
Louis mushikiwabo aux côtés du président Joseph Kabila de la RDC.

La “vieille France” conteste le soutien  d’Emmanuel Macron à la candidature de la  ministre rwandaise des Affaires étrangères,de la Coopération et de la Communauté de l’Afrique de l’Est  pour le secrétariat général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Dans une tribune  au “Monde” du 13 septembre 2018, Charles Josselin, Pierre-André Wiltzer, Hélène Conway-Mouret et André Vallini, quatre anciens ministres français chargés de la francophonie, expliquent  pourquoi le choix de Louise Mushikiwabo, proche de Paul Kagame, président du Rwanda, “porte atteinte à l’image”  de la France.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Membre Premium

16 + 5 =

   
Enregistrement d'un nouveau membre
*Champ requis