Afrique du Sud : les résultats semestriels de Nedbank boostés par la reprise d’Ecobank

0

Mike Brown, le PDG de Nedbank, peut avoir le sourire : publiés mardi matin, les résultats provisoires du premier semestre 2018 ont progressé de 27 %, à 6,7 milliards de rands (504 millions de dollars), portés en premier lieu par le retour aux bénéfices d’Ecobank, dont le groupe bancaire sud-africain détient 21,2 % du capital. 

Après une année 2016 particulièrement difficile, avec des pertes supérieures à 200 millions de dollars, l’établissement financier panafricain basé à Lomé, est en effet revenu au vert, grâce à un apurement de ses prêts. Selon les données provisoires de Nedbank, Ecobank a réalisé un bénéfice de 134 millions de rands (10 millions de dollars) au cours des six premiers mois courant jusqu’au 30 juin, contre une perte de 1,2 milliard de rands (90 millions de dollars) lors de la même période l’année dernière. Prenant acte de ces bons résultats, Mike Brown, a pour sa part confirmé, par communiqué que « compte tenu de la forte croissance du résultat net dilué par action au premier semestre de 2018, ainsi que des attentes d’une amélioration progressive des perspectives économiques et de la poursuite de notre stratégie, [les] prévisions de croissance du résultat net par action dilué pour 2018 restent inchangées ».

Ailleurs sur le continent (en dehors de l’Afrique de Sud), les autres activités détenues directement par Nedbank ont quant à elles vu leur résultat consolidé progresser de 59%, à 111 millions de rands (9 millions de dollars). Au niveau du groupe, la banque de financement et d’investissement a pour sa part contribué à hauteur de 49% au résultat global, suivie par la banque de détail et les services aux entreprises (39 %). La croissance organique de ces deux segments d’activité a toutefois été faible, la banque de financement et d’investissement ne voyant ses revenus progresser « que » de 2,65% à 3,3 milliards de rands, tandis que la banque de détail et d’affaires se contentait d’une modeste progression de 1,45%, à 6,2 milliards de rands. Les actifs totaux du groupe bancaire sud-africain ont quant à eux dépassé 1000 milliards de rands (75 milliards de dollars) pour la première fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici