Togo : l’AGF au secours du secteur privé

0
C’est un montant de 75 millions de dollars de prêts que l’African Guarantee Fund compte apporter comme garantie pour accompagner les petites et moyennes entreprises togolaises.
Dans ce sens, un accord de siège a été paraphé, jeudi 19 juillet entre les autorités togolaises et l’institution financière. En effet, l’ex Fonds Gari va aider le secteur privé à lever pas moins de 150 millions de dollars, soit un plus de 82 milliards de FCFA auprès des banques.
Ainsi, durant les 5 prochaines années, l’institution envisage d’octroyer un peu plus de 75 millions de dollars, soit environ 41,25 milliards de francs CFA, de garanties aux banques et institution financières du pays, selon Adidjatou Zanouvi, directrice générale de l’AGF Africa, citée dans un communiqué.
Ces garanties devraient permettre de lever et d’aider au financement de 82,5 milliards de F CFA, soit environ 150 millions de dollars que les établissements financiers mettront à la disposition des PME et PMI togolaises. L’apport a pour but de faciliter l’obtention de financement au secteur privé togolais.
Selon la directrice générale, l’institution financière internationale installera également un incubateur de projets à cet effet dans le pays et mettra en place une assistance technique pour accroître les capacités des banques ainsi que celles des PME et PMI du Togo.
Pour rappel, cet appui de l’AGF au secteur privé togolais s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à apporter des garanties, en moyenne, à 2.000 PME et PMI contre 1.000 actuellement, par an et par pays en Afrique de l’Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here