De  nouveaux  textes de  loi  pour  reformer  le secteur de  la micro-finance en Afrique  centrale

0
Abbas Mahamat Tolli, président de la Cobac et gouverneur de la BEAC
D’ici  à 2021,  la Commission  bancaire d’Afrique  centrale (COBAC)  s’est  fixée  entre  autres  objectifs de  recapitaliser  les  Etablissements de  micro-finance (EMF)  ainsi que le renforcement des contrôles  internes  afin  d’assainir  un  secteur  « gangrené »  par  des « mauvaises  habitudes »


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis