Local content : la canadienne CHC Helicopters «blacklistée » en Guinée Équatoriale

0
Equatorial Guinea's Minister for Mines, Industry and Energy Gabriel Mbaga Obiang Lima speaks to journalist after a press conference, on June 6, 2016, in Cape Town as part of the Africa Oil and Power conference. / AFP / RODGER BOSCH (Photo credit should read RODGER BOSCH/AFP/Getty Images)

Le ministère des Mines et des Hydrocarbures de la Guinée équatoriale a, mardi 17 juillet 2018, enjoint tous les opérateurs pétroliers présents sur son sol, y compris mais non limité à Noble Energy, Exxon Mobil, Kosmos Energy, Trident, Marathon Oil Corporation, à annuler tous les contrats avec CHC Helicopters basé au Canada, en raison du non-respect des règlements sur le «local content».

Il est de la responsabilité du ministère des Mines et des Hydrocarbures d’assurer une stricte conformité au règlement sur le «local content » de la loi sur les hydrocarbures de notre pays “, a déclaré Gabriel Mbaga Obiang Lima, le ministre des Mines et des Hydrocarbures. “Ces lois sont en place pour protéger et promouvoir l’industrie locale, créer des emplois pour les citoyens, promouvoir le développement durable de notre pays, et nous surveillons et faisons respecter de manière agressive la conformité à ces exigences.”

Les compagnies pétrolières opérant en Guinée équatoriale avaient 60 jours pour trouver des fournisseurs locaux. Seules les entreprises respectant les dispositions sur le contenu local établies en 2014 pourront soumissionner pour des contrats.

Un examen de la conformité de l’ensemble du secteur est en cours, dirigé par le directeur du contenu national et les conseillers juridiques externes du ministère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here