Ouganda : les médias sociaux taxés à partir du mois de juillet

0
L’Ouganda va appliquer à partir du 1er juillet 2018, une taxe obligatoire sur tous les services de messagerie, les réseaux sociaux et les services de «mobile-money», selon les dispositions d’une loi  approuvée mercredi 30 mai au parlement.
En effet, le texte note que toute utilisation d’une plateforme comme WhatsApp, Facebook, Viber, Skype et du même type expose son bénéficiaire à une taxe obligatoire de 200 shillings (un peu plus de 0,05 dollar) par jour et 1% de la somme objet de la transaction via mobile money.
Selon le gouvernement ougandais, les recettes provenant de ces taxes seront réaffectées au financement dans des domaines tels que l’accès à l’électricité, l’amélioration de la connectivité à Internet, la gratuité de l’éducation et des soins ou encore la construction d’infrastructures publiques.
Certains parlementaires estiment que les fournisseurs télécoms appliquent déjà un prélèvement sur les forfaits pour l’utilisation de plateformes comme WhatsApp et la taxe sur les transactions financières sur téléphone mobile impacterait les revenus des personnes vulnérables, notamment les personnes vivant dans les zones rurales.
Selon les estimations gouvernementales, les nouvelles taxes devraient générer 16,2 milliards de shillings par an, soit 4,5 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here