M.Mohamed Hakim Soufi, Président Directeur Général de Macir Vie (Algérie)

0

« Les assureurs vie pourraient jouer un grand rôle dans les mécanismes de stabilisation du marché »

Pouvez-vous nous faire une présentation de Macir Vie ?

Macir Vie est une compagnie spécialisée en assurances de personnes agréée par la Direction Générale du Trésor – Direction des Assurances au Ministère Algérien  des Finances en date du 11 aout 2011, elle fête donc cette année sa septième année d’activité et nous sommes toujours en phase de croissance, Al hamdou Lillah (Dieu Merci) avec 12 % de parts de marché.  Par ailleurs, nous sommes leaders sur la branche assurance voyage, mais pas que :

• 1ére compagnie privée en assurances de personnes,

• 1ére compagnie en termes de volumes de souscriptions sur le net et 18% de visites uniques sur notre site web par mois,

• 1ére communauté de fans sur Facebook avec près d’un quart de millions de personnes qui suivent notre page,

• 1ére compagnie en termes de réalisations marketing digital et d’affichages sur le marché,

• 3éme compagnie en termes de densité de réseau de distribution

• et 04éme compagnie du secteur en termes de chiffre d’affaires,

Notre ADN repose sur le triptyque : innovation, digitalisation avec un focus sur l’expérience client, nous avons pour objectif de mettre notre client au cœur de nos préoccupations en « l’enveloppant » dans un écosystème tellement agréable qu’il souhaite y rester, nous faisons énormément d’efforts dans le cadre de la fidélisation clients. De plus, nous sommes une équipe jeune, motivée et travaillant à un rythme soutenu pour atteindre nos objectifs. Pour  tout vous dire,  le mérite de nos succès revient à  mon équipe, nos agents généraux, toutes ces jeunes femmes et l’ensemble de ces Hommes qui ont fait de MACIR VIE ce qu’elle est aujourd’hui. Je  ne peux que les remercier chaleureusement et leur rendre hommage car je vis avec eux la plus formidable aventure humaine que j’ai pu connaitre, je leur rends donc, encore une fois, un hommage appuyé car, sans eux, nous n’aurions pas pu avancer d’un iota, Macha’Allah. Par ailleurs, nous avons lancé depuis quelques jours le service de conciergerie dénommée «  WHITELINE BY MACIR VIE » destiné à nos clients qui souhaiteraient avoir un panel de services de luxe à la demande, visible sur le web et sur Facebook en recherchant whiteline assistance company.

 

Quelle sont les produits commercialisés par Macir Vie ?

Nous avons un panel d’une dizaine de produits pour lesquels nous sommes autorisés à opérer sur le marché Algérien, mais en fait nous sommes focalisés sur 03 produits qui composent la plus large partie de notre portefeuille comme suit :

• L’assurance Voyage

• L’assurance Groupe

• L’assurance Temporaire au Décès annexés au crédit bancaire qu’il soit d’investissement, d’exploitation ou crédit à la consommation,

Ces garanties sont les produits phares de l’activité, non seulement de MACIR VIE mais aussi de la plupart des compagnies d’assurance de personnes du marché.

 

Est ce qu’il y a d’autres contraintes pour développer l’assurance de personnes en Algérie ?

Nous avons d’excellentes relations avec la direction des assurances au niveau du Ministère des Finances avec lesquels nous sommes en étroite collaboration au sujet de la mise en place de nouveaux services à forte valeur ajoutée ou des produits d’assistance complémentaires à notre activité et qui permettent d’offrir un large spectre de couvertures au bénéfice exclusif de nos clients, donc à ce niveau-là nous n’avons pas de contraintes particulières. Par contre, nous n’avons pas la possibilité aujourd’hui d’offrir nos services aux banques publiques qui sont déjà conventionnés avec d’autres compagnies d’assurances publiques, nous comptons énormément sur les orientations de Monsieur le Président de la République qui a exhorté les institutions publiques afin de lancer des partenariats avec le secteur privé, ce serait un fantastique mouvement positif que cela puisse se faire et nous sommes d’ores et déjà en discussions avancées avec certaines institutions financières publiques pour entrer dans une phase de collaboration étroite qui nous permettra d’élargir notre champ d’action. De plus, nous comptons beaucoup sur l’amélioration du cadre général des assurances qui est porté par le projet de loi sur les assurances afin, entre autres choses, d’élargir le type de réseau de distribution autorisée par la loi vis à vis des compagnies d’assurances. En effet, aujourd’hui,  les compagnies d’assurance en peuvent vendre leurs produits que sur :

1. le réseau bancaire via la bancassurance

2. les courtiers via des conventions de courtage

3. le réseau des Agents Généraux

Du coup cela limite le taux de pénétration des assurances sur le marché national. Il serait donc nécessaire d’ouvrir ce volet afin que nous puissions vendre des assurances concomitamment à d’autres produits,  ce qui permettrait non seulement d’en baisser le prix mais d’en assurer une large distribution sur le marché d’une part et sur toutes les couches de la population d’autre part. Enfin, la mise en place de nouveaux produits est nécessaire, surtout des produits de capitalisation et d’épargne en dynamisant la bourse d’une part et des produits fortement demandés comme la santé internationale d’autre part, ces deux options pourraient à terme jouer le rôle de capteur  d’épargne nécessaire à la diminution de la masse monétaire mise en circulation. Ainsi, les assureurs vie pourraient jouer un grand rôle dans les mécanismes de stabilisation du marché et augmenter leur assiette fiscale au profit du Trésor public, nous en sommes parfaitement capables.

 

On dit souvent que les algériens n’ont pas la culture d’assurance. Quel est votre commentaire ?

Les Algériens ont connu l’assurance parce qu’elle était obligatoire, le législateur a bien perçu cet état de fait et a exigé la séparation des assurances dommages et vie en défiscalisant les produits en assurances de personnes pour justement les promouvoir.  D’un autre côté, il faut cesser de croire que les algériens n’ont pas de maturité vis à vis des assurances, ils savent que c’est important la preuve les souscriptions en assurance groupe ont augmenté. Les gens prennent des crédits et veillent à ce que leur famille soit à l’abri en cas de décès, cela prouve qu’ils commencent à comprendre toute l’importance d’une couverture tant pour eux que pour leur famille. Par ailleurs, on parle souvent de clivages religieux mais bon nombre de compatriotes se sont adressés à des théologiens et de professionnels en leur demandant leur avis et il est apparu que ce type de produits ne va  pas du tout à l’encontre de nos principes religieux. Bien au contraire,  puisque les compagnies sont présentées pour aider financièrement les personnes malades ou qui subissent des accidents durant leur voyage ou qui décédent  alors qu’elles ont pris des crédits, c’est une forme d’aide majeur basée sur des cotisations qui permettent de soutenir les familles et les personnes en cas de survenance d’un sinistre. Nous sommes plus dans l’entraide qu’autre chose, pour moi l’assurance à proprement parler prend tout son sens vu sous cet angle surtout dans notre Pays.

 

Quelle est la part de l’assurance de voyage  dans votre chiffre d’affaires ?

Près de 55% car c’est le produit phare sur le marché rendu obligatoire en vertu de l’article 15 du code des visas Schengen. Le  volume de demandeurs de visas ne cesse d’augmenter chaque année de ce fait nous répondons parfaitement à cette exigence via tant notre produit que notre assisteur qui est côté parmi les 05 meilleurs mondiaux en ce domaine.

 

Parlez-nous du partenariat entre Macir Vie et  l’italien générali…

La relation conventionnelle entre Macir Vie et GENERALI permets à l’ensemble des sociétés assurés de par le monde par GENERALI d’être assurés par Macir vie du moment qu’ils ont une existence juridique et une activité dans notre Pays. Cette relation est stratégique à plus d’un titre car elle permet d’une part à Macir Vie d’entrer dans un Network mondialement reconnu, de bénéficier de formations et d’une clientèle additionnelle. De  l’autre côté,  GENERALI s’adjoint les services d’une des meilleures compagnies d’assurance de personnes sur le marché dont la stratégie se fonde sur l’expérience clients et qui se veut irréprochable sur les délais de remboursement et surtout sur la prise en charge de ses clients en temps et en heure avec des délais de réponse sous 72 heures lorsqu’elle est contactée  par mail .

 

Quelle a été l’évolution de l’assurance vie en Algérie ?

Aujourd’hui, les assurances vie génèrent au 30/09/2017, selon la note de conjoncture du Conseil National des Assurances, 9,5 milliards de dinars  (NDLR: 83,7 millions de dollars) qui représentent une évolution de 7,1% par rapport à la même période.  Cela signifie que les compagnies d’assurances de personnes portent la croissance du marché des assurances en général.  Ainsi, la structure de la production des assurances de personnes au 30 septembre 2017 se maintient de la même manière que celle observée durant le 2ème trimestre 2017 et reste dominée par la branche «vie-décès» qui accroit de 42,2% avec un chiffre d’affaires de 3,3 milliards de DA, suivie des branches «maladie» et «assistance» avec des taux de croissance respectifs de 5,4% et 3,7% par rapport au 30/09/2016. Ainsi, le segment des assurances de personnes se maintient bien au-delà de ce que nous pourrions croire mais il faut encore aller plus loin et lancer de nouveaux produits et services qui permettront de faire croître la branche au niveau qu’elle mérite. La santé étant un des postes de dépenses des ménages algériens, il est de notre devoir de proposer des couvertures qui répondent aux demandes du marché et surtout satisfaire aux exigences du consommateur algérien aussi en BtoB comme en BtoC . Macir Vie jouera pleinement son rôle, incha’Allah, dans cette noble mission et nous avons beaucoup de projets qu’il faudra mener à bien. L’Algérie est un marché en devenir et pays d’opportunités avec un potentiel énorme, c’est pour cela que notre philosophie est claire, nous ne devons vivre que pour notre Travail, nos Clients et pour délivrer un service de haute facture à nos souscripteurs.

 

Entretien réalisé
par Youcef MAALLEMI – Alger

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here