L’Angola confie le marché des changes aux banques commerciales

0

La banque centrale angolaise a confié, lundi 12 février, la vente exclusive des devises étrangères au public aux banques commerciales avait la responsabilité exclusive de vendre des devises étrangères au public.

C’est en janvier que l’Angola a abandonné l’ancrage du kwanza au dollar américain, en le dévaluant d’environ 10%. Et ce, dans le but d’attirer des capitaux vers le pays, exportateur de pétrole, durement touché par la chute des cours mondiaux du brut.

“La Banque nationale d’Angola (BNA) a mis en place un nouveau cadre de taux de change qui, entre autres mesures, confie aux banques commerciales la responsabilité de vendre des devises aux citoyens et aux entreprises qui en ont besoin”, a indiqué la banque.

“Les demandes d’achat de devises étrangères doivent être soumises uniquement aux banques commerciales, à l’exception des grands importateurs de médicaments et / ou de produits alimentaires”, a indiqué la banque.

Depuis l’abandon du rattachement, le kwanza a perdu plus de 20% de sa valeur par rapport au dollar, tandis que les pénuries persistantes d’appels d’offres étrangers au cours de la dernière demi-décennie ont vu le marché noir des devises prospérer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here