La compagnie de recherche et de production pétrolière britannique Tullow Oil va conclure deux nouveaux contrats de partage de production (CPP) avec l’Etat ivoirien, portant à 8 le nombre de blocs pétroliers obtenus sous contrat depuis 2017.

Ces derniers CPP portent sur les blocs CI-520 et CI -524, a indiqué ce 17 janvier le gouvernement ivoirien. Une première phase d’exploration d’une durée de trois ans permettra de réaliser « des travaux et études géophysiques et géologiques, pour un investissement minimum de 5 millions de dollars » a détaillé le ministre Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, au sortir du conseil des ministres hebdomadaire. Les forages d’exploration interviendront en seconde période.

La compagnie britannique, très active dans l’offshore du voisin ghanéen où elle exploite l’important gisement pétrolier TEN, mise désormais sur le potentiel ivoirien. En octobre dernier, elle avait décroché des CPP sur 4 blocs pétroliers (CI-518, CI-519, CI-301 et CI-302) pour lesquels elle annonçait, dans un communiqué, des investissements « minimum de 21 millions de dollars » pour la phase d’exploration.

Également à la mi-décembre dernier, les autorités ivoiriennes avaient signé deux autres CPP avec Tullow sur les blocs CI-521 et CI-522.

La Côte d’Ivoire qui a produit en moyenne 34 000 barils de pétrole par jour l’année dernière selon les chiffres officiels, espère de nouvelles découvertes au large de ses côtes pour booster son économie. En 2017, ce sont au total 13 CPP qui ont été signés avec ENI, BP et Kosmos, et SECI (filiale Bouygues).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here