Tchad : un numéro vert pour lutter contre la corruption

0

Le gouvernement  tchadien a décidé de mettre en place un numéro vert pour lutter contre la corruption et les détournements de fonds.

Selon  Dr Abdoulaye sabre Fadoul,  ministère tchadien des Finances et du budget , « le lancement du numéro vert 700 permet à chaque opérateur économique ou à tout autre individu d’alerter l’Inspection générale des finances pour dénoncer tout agent indélicat qui chercherait à se faire corrompre dans le cadre de la délivrance d’un papier administratif ou le paiement d’une taxe ».

L’initiative « s’inscrit dans le cadre de l’assainissement des finances publiques pour lutter contre le détournement de fonds générés par les différentes régies financières », a précisé le ministre.

Et, pour bien montrer combien la question est prise au sérieux au plus haut sommet de l’État, 500 militaires de la garde présidentielle sont désormais constitués en « force d’appui aux régies financières ». Ils ont pour rôle d’interpeller tout agent présumé véreux ou surpris en flagrant délit de corruption dans l’une ou l’autre des régies de douanes du pays. À bon entendeur, salut !

Pour rappel,  pays de 14 millions d’habitants, le Tchad est classé 159e sur 179 par l’ONG Transparency International à l’indice de perception de la corruption, et ce, pour ce qui est de l’année 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here