Namibie : La BAD dégage 153 millions de dollars pour la modernisation des réseaux ferroviaires

0

Le conseil de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé l’octroi d’un prêt de 153 millions de dollars à la Namibie dans le but de financer la modernisation d’un tronçon ferroviaire de 210 km dans l’ouest du pays.

Dans un communiqué, l’institution panafricaine annonce également qu’elle financerait = la modernisation d’une section routière reliant la capitale Windhoek à son aéroport international.

Notons que, les deux interventions font partie des projets prioritaires identifiés par le Plan de prospérité Harambee lancé par le gouvernement en avril 2016 dans le but de soutenir les interventions prioritaires énoncées dans le plan de développement national de la Namibie.

La modernisation de la voie ferrée entre Walvis Bay et Kranzberg accélérera le trafic de marchandises et de passagers. La ligne de chemin de fer actuelle, à écartement sud-africain, a été modernisée pour la dernière fois dans les années 1960. En son état actuel, les trains doivent circuler à une vitesse limitée, ce qui entraînera une augmentation des coûts de transport.

Ce projet de modernisation est particulièrement important, car il permettra d’établir une connexion directe avec le port de Walvis Bay et accélérera la circulation des marchandises entre ce port de Namibie et d’autres pays de la Communauté de développement d’Afrique australe. La BAD soutient également l’expansion du terminal à conteneurs du port de Walvis Bay.

Une fois le projet achevé, les trains de marchandises seront capables de rouler jusqu’à 80 km/h et ceux de passagers jusqu’à 100 km/h. Les travaux dureront trois ans.

Quant à la route de l’aéroport, qui sera achevée en 42 mois, elle comprendra quatre voies, dont deux voies dans chaque direction, et laissera de la place pour l’aménagement ultérieur d’une troisième voie, a précisé David Short, chargé de communication de la BAD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here