Casablanca Finance City veut détrôner Johannesburg

1

En marge de la troisième édition des Journées d’arbitrage de Casablanca, ‘’Casablanca Arbitration Days 2017’’, Saïd Ibrahimi, le DG de Casablanca Finance City Authority, a indiqué que celle-ci est la première place financière d’Afrique. « La place de Johannesburg a souffert de l’instabilité politique. Nous travaillons pour asseoir notre positionnement de 1ère place financière africaine de façon définitive dans les années à venir dans le cadre de notre vision 2020-2025 », a-t-il déclaré citant une panoplie de mesures dont l’instauration de la Cour Internationale de Médiation et d’Arbitrage de Casablanca (CIMAC).

De 2012 à 2017, CF a attiré plus de 130 entreprises, toutes certifiées CFC et de ce fait, bénéficiant d’une fiscalité allégée, de facilités d’affaires, de liberté de change et de transfert de capitaux, visas de travail…»

Ces entreprises à vocation africaine sont catégorisées soit comme institutions financières, entreprises de services professionnels (avocats, auditeurs, consultants…) ou des sièges régionaux de multinationales non financières pilotant les activités africaines depuis Casablanca.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here