Namibie : Les réserves de change grimpent

0

Les réserves internationales de la Namibie ont atteint 2,3 milliards de dollars au 30 septembre 2017, en raison de la hausse des recettes de l’Union douanière d’Afrique australe (UDAA), du remboursement de la dette par la Banque nationale d’Angola et du prêt de la Banque africaine de développement. .

Un bon niveau que salue le gouverneur de la Banque de Namibie, Iipumbu Shiimi. « A ce niveau, le stock de réserves internationales correspond à 5 mois et demi d’importations de biens et services et reste donc suffisant pour maintenir l’ancrage monétaire entre le dollar namibien et le rand sud-africain », a-t-il déclaré.

En outre, la banque centrale a maintenu le taux de repo à 6,75% pour la deuxième fois consécutive après un examen des développements économiques et financiers mondiaux, régionaux et nationaux.

A noter que malgré la faiblesse de l’économie namibienne, une amélioration est constatée dans certains secteurs clés de l’économie au cours des huit premiers mois de 2017 par rapport à 2016, notamment les mines et l’agriculture. Par contre les secteurs de la construction, du commerce de gros et de détail ont régressé.

Sur une note positive, l’inflation a ralenti sur une base mensuelle, passant de 8,2% à 5,6% en septembre 2017. De même, l’extension du crédit au secteur privé (PSCE) a ralenti pour atteindre son niveau le plus bas de 7,4% en moyenne, inférieur aux 8,5% enregistrés au cours des six premiers mois de 2017. La moyenne était de 12,5% par rapport à la même période en 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here