Audrey Azoulay à l’UNESCO: au delà du symbole

0
French Culture minister Audrey Azoulay arrives at the Elysee presidential Palace in Paris for the first weekly cabinet meeting following the summer holidays in August 22, 2016. Maverick left-winger Montebourg is the third former minister from President Francois Hollande's Socialist government to declare his intention to stand as a candidate after former ecology minister Cecile Duflot and Benoit Hamon, who once headed the education ministry. (Photo by Julien Mattia/NurPhoto)
Audrey Azoulay (Photo de Julien Mattia/NurPhoto)

La nouvelle directrice générale de l’Unesco est franco-marocaine. Fille d’André Azoulay, puissant conseiller de Hassan II puis de son successeur, le Roi  Mohammed VI, Audrey Azoulay dispose de solides pré-requis pour diriger une institution accusée d’antisémitisme par les Etats Unis et Israël.

Ces deux Etats qui avaient suspendus leurs paiements (soit un quart du budget de l’institution ) depuis l’admission de la la Palestine en 2011 viennent de se retirer définitivement  de l’agence onusienne basée à Paris.  Aussi, la désignation de l’ancienne  ministre de la Culture de François Hollande, le 13 octobre, peut apparaître  comme un compromis.

Pour être désignée à la tête de l’UNESCO, Audrey Azoulay a dû patienter jusqu’au 5 ème tour d’un scrutin entamé le 9 octobre 2017. Dans cet ultime round, elle a obtenu 30 voix  contre 28 pour son concurrent le Qatari Hamad Al-Kawari. Son mandat de quatre ans doit être validé en novembre prochain  par les  58 membres du Conseil exécutif.

Agée de 45 ans, la Française remplace à ce poste Irina Bokova, première femme à diriger l’institution depuis 2009.

Pour  rappel, 9  candidats étaient en lice pour diriger l’UNESCO : Polad Bülbüloglu (Azerbaïdjan), Qian Tang (Chine) ; Moushira Khattab (Egypte) ; Audrey Azoulay (France) ; Juan Alfonso Fuentes Soria (Guatemala) ; Saleh Al-Hasnawi (Iraq) ; Vera El-Khoury Lacoeuille (Liban) ; Hamad bin Abdulaziz Al-Kawari (Qatar) ; Pham Sanh Chau (Viet Nam).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here