Eneo, filiale du Britannique Actis, booste l’énergie au Cameroun

0

L’électricien Eneo, filiale du Britannique Actis, a  doté  l’ensemble du système électrique camerounais d’un apport de 130 MW.

En effet , L’effort d’ investissement d’Eneo Cameroon dans la production a permis de doter le pays de capacités nouvelles, soit 50 MW au gaz à Logbaba Douala, la réhabilitation des ouvrages qui a favorisé des gains de disponibilité de 15 MW à la Centrale d’Edéa, et +33 MW à la Centrale de Limbé, portée à 84 MW etc.

Selon l’opérateur, sa volonté est de recourir aux meilleures technologies disponibles pour optimiser et accroître l’efficacité énergétique de son parc de production.Avec le plan d’investissement en cours, Eneo Cameroon indique qu’il va concentrer ses efforts sur la qualité de service, en particulier sur des défis comme celui des supports en bois, de la surcharge des câbles et des transformateurs, etc.

Notons que depuis 2014, l’entreprise a branché 315 000 nouvelles familles et industries. A la fin du mois de juin 2017, les énergies non fournies étaient en baisse de 31% par rapport à la même période en 2016. La filiale d’Actis dispose d’une main-d’œuvre estimée à 3 700 employés et d’un portefeuille de plus de 1 million 150 000 clients.  Ainsi, trois ans après avoir racheté (juin 2014), les 56% détenus par l’américain AES, le capital investisseur britannique Actis tient son pari d’accélérer l’électrification du pays.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here