Banque-Sénégal: Yerim Sow sur le point de quitter la BNDE (exclusif)

0

La Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) chercherait à réaménager son tour de table à la mesure des ambitions du président Macky Sall d’en faire un pivot pour l’investissement dans le secteur de la transformation.

[private]Selon des sources proches du ministère des Finances, la banque, qui a augmenté son total bilan  au profit du secteur agricole et de la transformation en général,  chercherait un partenaire stratégique en lieu et place de Bridge Group de l’homme d’affaire Yerim Sow.  “Il y a eu erreur de casting dès le départ”, admet notre source, estimant que la présence de M. Sow n’a pas induit une quelconque valeur ajoutée dans la BNDE. “Au contraire, cela lui a permis de valoriser plutôt  Bridge Bank”.  L’autre option, non privilégiée,  consisterait à attribuer les parts de Yerim Sow  à l’IPRES, ce qui en ferait l’un des  premiers actionnaires.

Pour le moins, le départ de Yerim Sow libérerait la banque d’un “partenaire encombrant”.  De discrètes  négociations sont en cours pour un accord à l’amiable entre l’Etat via le ministère des Finances et Yerim Sow.  Gourmand, ce dernier contesterait la valorisation faite par un cabinet indépendant.  Nous y reviendrons.

L’actionnariat de la BNDE est dominé par l’Etat du Sénégal et la Bridge Bank  qui y détiennent respectivement 34,09 et 32,73%. Viennent ensuite la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD, 9,09%), Axa (5,49%), la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS, 5,45%), l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES, 5,45%), NMA Sanders (5,08%) ainsi que des particuliers (2,21%) et Sedab SARL (0,40%). [/private]