Guinée : l’arrivée du chinois TBEA dans la bauxite relance le projet de barrage d’Amaria

0

Selon des informations d’Africa Mining Intelligence, les besoins énergétiques du groupe Chinois pour développer ses projets de bauxite semblent donner un second souffle au projet hydroélectrique d’Amaria à Boffa.

Depuis la mi-juin, le Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain, organe de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), recherche des consultants pour réaliser les études de faisabilité et d’impact environnemental du projet de barrage hydroélectrique Guinéen d’Amaria. Ce dernier devrait alimenter la zone de Boffa, riche en bauxite.

A l’origine fixée à 665 MW, la capacité de la future installation pourrait être revue à la suite des examens des consultants. Si les études, qui dureront un an, sont financées par la Banque mondiale, aucun investisseur n’a encore été défini pour la construction du barrage. Toutefois, heureuse coïncidence, lors d’une rencontre avec les autorités Guinéennes à Conakry début juin, Zhang Xin, président du groupe de construction énergétique chinois Tebian Electric Apparatus Stock Co. (TBEA), a exprimé son intérêt pour la réalisation du barrage d’Amaria. Souhaitant développer des projets de bauxite dans la zone de Boffa, TBEA pourrait bénéficier à plein d’un volume supplémentaire d’électricité.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here