Vers la dématérialisation des procédures des marchés publics en Côte d’Ivoire

0

La dématérialisation des actes administratifs en Côte d’Ivoire franchit un nouveau cap avec le projet « e-marchés publics » qui vise la dématérialisation des procédures liées aux marchés publics.  

Pour le gouvernement ivoirien, il s’agit d’une réforme stratégique qui offrira de nombreux avantages, dont la réduction des coûts, la célérité dans les échanges de données, le renforcement de la transparence des procédures et une meilleure absorption des crédits budgétaires.

La plateforme, développée par des PME locales, est en expérimentation avec, dans une première phase, la dématérialisation des procédures impliquant les acteurs de l’administration. Six ministères (infrastructures économiques, santé, Agriculture, Tourisme, etc.) sont concernés par cette étape qui court jusqu’au 31 décembre prochain. Ensuite, le projet sera généralisé à l’ensemble des structures publiques à compter du 1er janvier 2018. Enfin, à compter de janvier 2019, les acteurs privés, notamment les opérateurs économiques impliqués dans la gestion des marchés publics, seront intégrés au processus.

C’est la troisième grande réforme de dématérialisation engagée par la Côte d’Ivoire depuis le début de l’année. Le 12 avril dernier, la plateforme « e-impots » avait été lancée, permettant aux entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 200 millions FCFA, soit environ 305 millions d’euros, de payer directement en ligne leurs charges fiscales. Et la plateforme devrait être ouverte à l’ensemble des citoyens d’ici la fin de l’année, selon les autorités. De même, début juin, le pays a adopté un système de paiement en ligne des taxes, droits de douanes et autres frais connexes liées aux activités d’import-export.

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here