Maroc: un fonds amorçage de 1 milliard de dirhams

0

L’Association Marocaine des Investisseurs en Capital compte mobiliser jusqu’à 1 milliard de dirhams (100 millions d’euros) à l’horizon 2020 dans son fonds d’amorçage destiné à accompagner les jeunes pousses.   Il s’agit de la première action concrète de la commission dite d’amorçage créée le 24 novembre 2016 au sein de l’association et destinée  à soutenir l’innovation et l’entreprenariat.

La Commission dédiée à l’Amorçage composée de sociétés de gestion membres de l’AMIC gérant des fonds d’amorçage et de capital risque mais également des fonds de développement. Pour compléter son dispositif, cette instance travaille avec le patronat marocain (CGEM), l’Office chérifien des phosphates (OCP) et la Caisse Centrale de Garantie) qui ont mis en place des initiatives similaires.

L’AMIC compte lancer plusieurs initiatives pour soutenir l’amorçage dont une étude  pour segmenter les investisseurs potentiels en terme de besoins et d’attentes (rendement /risque, objectifs de croissance, d’emplois, de sécurité….) et définir l’offre du Maroc pour orienter les investissements privés vers les fonds d’amorçage nationaux.

L’Association Marocaine des Investisseurs en Capital regroupe la majorité des structures de Capital Investissement (Capital Amorçage-Risque, Capital Développement, Capital Transmission / LBO, Capital Retournement) qui opèrent au Maroc. Actionnaires professionnels, les 26 membres actifs de l’association accompagnent et financent la croissance de plus de 180 entreprises marocaines. L’AMIC compte également 21 membres associés qui exercent une activité en relation étroite avec les sociétés de gestion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here