Mauritanie: grogne sociale à la SNIM ( fer)

0

Plusieurs centaines d’ouvriers de la Société Nationale Industrielle de Minière (SNIM) de la ville de Zouerate (650 kilomètres au Nord de Nouakchott-base d’exploitation des activités) observent une grève illimitée depuis 48 heures.
Les ouvriers exigent « de meilleures conditions de vie et de travail » tout en dénonçant « le mépris affiché à leur égard » par la direction grande société minière nationale, accusée d’avoir opposé un refus systématique à toute idée de négociation avec les délégués syndicaux.
Réagissant à cette grève « la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM), condamne l’attitude provocatrice de la direction de la SNIM, qui doit savoir que l’entreprise qu’elle gère n’est pas une propriété privée, mais appartient à tout le peuple mauritanien, et pour cela elle se doit de sauvegarder les intérêts fondamentaux de la nation par le respect des lois et de la réglementation ».