Mauritanie : agriculture et  mines, moteurs de la croissance en 2013

0
L’agriculture et les mines ont été les principaux secteurs ayant tiré la croissance de l’économie  2013, alors que la pêche est en repli, selon le rapport annuel de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), publié dimanche.

 Ainsi, pendant la période référenciée, l’activité économique a enregistré une croissance soutenue de 6,7% au cours de l’année 2013, malgré une légère décélération (7% en 2012), selon le  rapport annuel  de la banque centrale.

 

La croissance en 2013 « a été tirée par le secteur minier (17,2%), les industries manufacturières (9,2%), les autres services (7,3%), l’élevage (2,1%) et l’agriculture dont la production a enregistré, pour la deuxième année consécutive une expansion remarquable de 31,4% à la faveur de conditions climatiques favorables, d’une part, et des mesures incitatives adoptées par le gouvernement d’autre part ».
A l’inverse de ce constat portant sur différents secteurs de l’économie nationale « la pêche a enregistré une contraction sensible de -1,7% après une forte progression en 2012 (+27,7) » note le rapport.
Par ailleurs « grâce à la poursuite d’une politique monétaire vigilante et aux mesures de soutien aux denrées de base en faveur des populations à faible revenu en 2013, l’indice des prix à la consommation a enregistré, en moyenne annuelle, une hausse de 4,1%, contre 4,9% en 2012.
En glissement annuel, la hausse des prix à la consommation s’établit à 4,5% au lieu de 3,4% l’année précédente ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here