Pétrole: le Maroc revient à l’indexation

0

Maroc petroleLa flambée du prix du pétrole a poussé les autorités marocaines à remettre au goût du jour l’indexation des prix des produits pétroliers qui n’est plus en vigueur depuis une décennie.  Après moults hésitations, l’indexation partielle sur les produits pétroliers entre en vigueur le 16 septembre 2013. Elle consiste à répercuter automatiquement, au niveau national, les variations à la hausse ou à la baisse des cours internationaux de l’or noir.

Pour le Ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, «les prix des produits pétroliers au Maroc suivront les fluctuation des cours sur les marchés internationaux, mais de manière limitée». Ainsi, selon l’arrêté signé par le Chef du Gouvernement, l’indexation se traduira par une révision des prix à la consommation en raison de deux fois par mois -les 1 er et 16 de chaque mois- à chaque fois les variations de cours dépassent à la hausse où à la baisse le seuil de 2,5 %. Ainsi, le premier test de cette indexation est prévu pour le 16 septembre 2013.

Cette indexation devrait permettre au Gouvernement d’atténuer la facture de la compensation en cas de flambée des cours du pétrole.

Le prix baril de Brent de la Mer du Nord connaît une hausse sous l’effet des tensions en Egypte et au Moyen Orient. Or, selon les analystes, chaque dollar supplémentaire dans le prix du baril représente une charge additionnelle de 500 millions de dirhams au niveau de la facture de la compensation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here