La Confédération patronale gabonaise situe l’inflation à 2,8% en 2012

0

Le Président de la  Confédération  patronale  gabonaise (CPG), Henri-Claude Oyima, a  déclaré à la presse  à Libreville  que  l’inflation a  été de  l’ordre de Oyima inflation2,8% en 2012 contre 1,3% en 2011. La CPG regroupe les entreprises les plus importantes du  Gabon  et sa  trésorerie est passée de 191 millions de  francs  CFA à 342 millions de francs  CFA en 2012. D’autre part, les  produits s’élèvent à 863 millions de F  CFA  en 2013 contre 710 millions de F  CFA en 2012.

Au cours du premier semestre 2013, la  CPG  qui  regroupe la plupart des entreprises installées au Gabon  a  enregistré  une  adhésion  de  323 sociétés  contre  285 sociétés en 2011. Soit 38 nouveaux  adhérents entre 2011 et 2013.
D’autre  part,  M. Oyima a  déclaré avoir entrepris  au nom de  la  CPG auprès du Premier ministre  et du  ministre du Budget pour la  réduction d’impôts sur les sociétés de 35% à 30%  puis à 25% à l’amélioration de  la  dette intérieure.
Il a  également indiqué que « l’économie gabonaise a  été bien orientée et a poursuivi un  rythme de  croissance  soutenu ».
D’autre  part,  la  CPG a  affirmé  que le  Produit intérieur brut (PIB) s’est établi à 7,4% en 2012 contre 7% en 2011,  traduisant ainsi la  bonne  tenue de  l’activité pétrolière et le  dynamisme insufflé par le secteur hors  pétrole ».
La Confédération patronale gabonaise  a vivement contribué à  l’amélioration des infrastructures économiques et le climat des affaires et tout ceci sur fond d’une coopération entre  le Gabon et la France dont les liens ne cessent de se consolider.
Les plus importantes sont réunies au sein du “Club de Libreville” qui avait signé avec l’Etat gabonais pour la  première  fois en septembre 2010, une convention afin que ce dernier éponge totalement ses arriérés de dette vis-à-vis des entreprises locales, d’ici septembre 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here