Nouakchott blinde sa législation anti-blanchiment

0

Nouakchott blanchimentLa Mauritanie a décidé de renforcer sa législation en matière de lutte contre le blanchiment de l’argent et le financement du terrorisme, à travers la modification de certaines dispositions de la loi 2005-048 du 27 juillet 2005.Les nouvelles disposent « introduisent une plus grande fermeté de la législation pénale contre le crime du blanchiment, en insistant son caractère transfrontalier.

Elles  introduisent le concept judiciaire de « l’enrichissement sans cause » à partir du moment où le titulaire de la fortune est incapable d’en justifier la provenance » selon le ministre de la justice, Abidine Ould El Kheir.

Par ailleurs, la tentative de blanchiment devient un crime avec des peines similaires applicables aux auteurs, coauteurs et complices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here