Ghana:les courbes du Cedi et du PIB en conflit

0

Kofi Wampah Ghana central BanqueLe Cedi  ghanéen a décroché de 12 % en 2012 et de 4,3%  depuis le début de l’année par rapport au dollar.  Pendant ce temps, le pays a enregistré une croissance record de 7,5% selon la direction de la statique.  Cette décote du Cedi constitue  la  pire contre-performance d’une monnaie subsaharienne  par rapport au billet vert en 2012 et 2013.Néanmoins, le nouveau  gouverneur de la Banque Centrale,  Kofi Wampah, espère un retournement de tendances sur le second semestre, consécutif à l’amélioration des réserves de change du pays.

La législation ghanéenne extrêmement souple en matière d’investissements et de rapatriement des dividendes, serait à l’origine de la décote de la monnaie nationale, croit savoir le gouverneur de la Banque centrale.  En 2012, la Banque centrale avait relevé le taux directeur pour rendre le marché de la dette plus attractif pour les investisseurs. Conséquence, les taux des prêts bancaires  se sont envolés de 13 points de base (prêt de 90 jours) se classant juste derrière le Malawi, record africain des taux bancaires élevés en ce momen).

Source: Financial Afrik, ACIB, Bloomberg