Angola: les pétroliers sommés de régler en monnaie locale

0

A partir de juillet 2013, les compagnies pétrolières exerçant en Angola doivent régler toutes leurs opérations en monnaie locale, via un compte domicilié en Angola.  Annoncée par le gouverneur de la Banque centrale, José Massano,  cette décision provoque quelques réserves de la part du FMI qui craint qu’elle ne provoque la croissance rapide des banques locales et par ricochet l’explosion du crédit.   L’industrie du pétrole génère actuellement 45% du PIB de l’Angola et 75% de ses recettes.