Chine: continuité à la Banque centrale

0

Zhou Banque ChineZhou Xiaochuan a été reconduit samedi dans ses fonctions de gouverneur de la Banque centrale de Chine, illustrant une volonté de continuité dans un environnement économique incertain et d’approfondissement des réformes inspirées du marché. Zhou a bénéficié d’une dérogation à la limite d’âge fixée à 65 ans, qu’il a atteints en janvier. Cette dérogation est la conséquence de sa promotion à la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), dont les membres disposent de statut de “dirigeant de niveau national”. La règle de limite d’âge s’applique aux “dirigeants de niveau gouvernemental”.

A la tête de la Banque populaire de Chine (PBOC) depuis 2002, Zhou Xiaochuan a piloté le mouvement vers une libéralisation des taux d’intérêt et l’abolition de la convertibilité fixe du yuan sur le dollar.

On ignore combien de temps il restera à la tête de la banque centrale, mais une source proche de la direction chinoise confiait le mois dernier à Reuters que sa présence était nécessaire pour poursuivre les réformes monétaires.

Des analystes estiment que la PBOC entend rendre le yuan pratiquement convertible d’ici 2015.

L’annonce, attendue, de sa reconduction intervient à la veille de la clôture de la session annuelle du Parlement chinois.

Lou Jiwei, qui a dirigé le fonds souverain d’investissement chinois, China Investiment Corp (CIC), a par ailleurs été nommé ministre des Finances et Gao Hucheng, jusque-là vice-ministre du Commerce, a été promu au rang de ministre du Commerce.

Wang Yi, 59 ans, qui fut ambassadeur au Japon de 2004 à 2007 et connaît bien la Corée du Nord – il a été le représentant de la Chine aux pourparlers à six en 2007-2008 -, a été nommé lui ministre des Affaires étrangères, succédant à Yang Jiechi.

Ce dernier est promu conseiller d’Etat chargé de la politique étrangère, un poste hiérarchiquement supérieur à celui de ministre.

Chang Wanquan, ancien responsable du programme spatial, a été désigné lui au poste de ministre de la Défense.

Ancien ministre des Terres et des Ressources, Xu Shaoshi a pris la tête de la Commission nationale de développement et de réforme, l’organisme d’Etat de planification économique. (Sui-Lee Wee et Kevin Yao; Henri-Pierre André pour le service français)

Reuters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here