Maroc : Bank Al-Maghrib « en mode coronavirus » réduit son taux directeur de 25 points de base à 2%

0

Réuni, mardi 17 mars 2020, le Conseil d’administration(CA)  de la Banque Centrale du Maroc, Bank Al-Maghrib (BAM)  a décidé d’abaisser son taux directeur. À l’issue de sa première session de l’année 2020, l’instance a réduit le taux d’intérêt de base de 25 point de base  à 2%. Dans son communiqué final, le CA  a  estimé que  la « baisse du taux  de référence » de la banque résulte de l’analyse de  l’évolution récente de la conjoncture économique et les projections macroéconomiques de la Banque sur les huit prochains trimestres.

« Il s’est attardé en particulier sur les répercussions des conditions climatiques défavorables qui prévalent dans notre pays et de la propagation à l’échelle mondiale de la pandémie Covid-19. Il a relevé que l’évolution rapide de cette pandémie exige l’actualisation fréquente de l’évaluation de la situation et des prévisions économiques », a ajouté le document. Sur cette base, l’institut d’émission à préférer diminuer  son principal  taux directeur.

Au titre des finances publiques, les membres de la BAM ont noté que l’exécution budgétaire de 2019 s’est soldée par un creusement du déficit, hors privatisation, à 47 milliards de dirhams (4,3 milliards d’euros), soit l’équivalent de 4,1% du PIB contre une prévision de 3,7% retenue dans la loi de finances. Concernant la situation monétaire,  le taux de change effectif réel est ressorti en appréciation de 1,1% en 2019, résultant  notamment d’un net accroissement de la valeur de la monnaie nationale en termes nominaux.

Quant aux taux débiteurs, ils ont enregistré en 2019 une baisse de 15 points de base qui a profité principalement aux particuliers et aux TPME, s’établissant au quatrième trimestre de l’année à 4,91% en moyenne.  S’agissant du crédit bancaire  au secteur non financier, son rythme a marqué une nette accélération en 2019 à 5,3%, avec une amélioration notable des prêts aux entreprises privées. Dans un contexte de conjoncture difficile, le Conseil de Bank Al-Maghrib prévoit une légère atténuation à 4% du PIB en 2020, puis à 3,9% du PIB en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here