Rwanda : la ministre de la santé victime collatérale du coronavirus

0
Elle disait disposer de 3500 kits de dépistage. Après vérification, elle n’en avait que 95.
La ministre rwandaise de la Santé, Madame Diane Gashumba, a été démise de ses fonctions à cause d’une mauvaise gestion des kits de dépistage du coronavirus, rapporte mercredi 19 février, la presse rwandaise. Selon  les informations relayées, le président  rwandais, Paul Kagamé, a reproché  à la ministre d’avoir tenu une langue de bois concernant  la disponibilité desdits kits. Pour le chef de l’État ce limogeage se justifie tout simplement parce que la ministre n’a pas


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis