Bourse de Casablanca: Total Maroc épinglé pour pratiques anti-concurrentielles

0

Total Maroc (MA0000012262), unique pétrolier coté à la Bourse de Casablanca, fait actuellement l’objet d’une procédure en cours par le conseil marocain de la concurrence. Le cours de l’action a chuté de 9,98% à 1 172 dirhams le 6 février et de 1,02% à 1 160 dirhams, restant toutefois sur une progression de 26% depuis janvier 2020.

Dans un communiqué daté du 6 février, la société informe qu’une procédure du Conseil de la concurrence est en cours relative à l’existence alléguée de pratiques anticoncurrentielles sur le marché des hydrocarbures qui seraient contraires aux dispositions de la loi n° 104-12. Cette procédure fait suite jour pour jour à un rapport publié il y a un an par le conseil marocain de la concurrence sur les marges des hydrocarbures à la pompe. « Le plafonnement des prix et des marges bénéficiaires des carburants liquides est un choix qui ne sera pas suffisant et judicieux d’un point de vue économique, concurrentiel et en termes de justice sociale », avait conclu le régulateur.

Au 30 septembre 2019, Total Maroc, qui a ouvert 9 nouvelles stations-service depuis le début de l’exercice 2019 présentait un réseau de 326 points de vente dans le royaume. Présent au Maroc depuis plus de 90 ans, Total Maroc est un acteur majeur sur l’ensemble du marché des produits pétroliers : réseau de stations-service, clients industriels, lubrifiants, aviation, GPL et logistique. Troisième acteur de distribution dans le pays, Total Maroc, crédité d’un chiffre d’affaires de 12,48 milliards de dirhams (1,3 milliard d’euros) génère près de 600 emplois directs et plus de 5 000 emplois indirects, commercialise 1,6 millions de tonnes de produits pétroliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here